lundi 1 avril 2013

Les Paramitas (suite)

Les paramitas suivantes sont:

Le courage ou la diligence (Jap: shôjin): Encore appelé effort ou persévérance. Elle englobe:

-Le maintien de l'engagement et l'effort sincère dans la pratique. Mais il est précisé qu'il ne s'agit pas de l’héroïsme du martyr qui serait fondé sur la mortification du corps.

-Le courage en actes, sans chuter dans la paresse ou l'indifférence, ni remettre au lendemain. Il s'agit de pratiquer avec enthousiasme en abandonnant les préoccupations mondaines.

-Le courage insatiable. Ne pas se contenter des pratiques vertueuses accomplies. Penser que nos actions sont toujours insuffisantes et nécessitent davantage d'application.



La cinquième paramita est la concentration ou dhyâna (Jap: zenjo).

En simplifiant sa vie, la distraction est vaincue. Le manque de clarté ou torpeur est éliminé.
La concentration proprement dite comporte trois niveaux:

-La concentration du débutant qui s'attache aux expériences de félicité, de clarté ou les recherche.

-La concentration discernante qui néanmoins s'attache à l'antidote qui est la vacuité en la conceptualisant.

-La concentration des tathâgata, concentration du réel, sans pensées discursives.

...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont un espace de discussion et d’échanges. Il est demandé de respecter certaines règles de base comme la politesse et la courtoisie dans ces échanges. Les commentaires sont laissés libres et n’engagent que ceux qui les formulent. Toutefois, l’association Zen de Brive se réserve le droit de supprimer des messages dont la gravité des propos ou la fréquence de perturbation nuirait de façon systématique