vendredi 29 octobre 2010

Pour débuter... suite



Les gens traduisent le terme "Zen" de multiples façons. Pour les uns, il signifie "calme", "maîtrise de soi","bien-être". Pour d'autres, il valorise le confort d'un fauteuil, la douceur d'un duvet, l'efficacité d'un traitement anti-stress.
Car si les voies qui mènent à la sagesse ne comportaient pas d'obstacles à surmonter, elles n'auraient aucune raison d'être. Et aucun homme n'aurait besoin des dieux et du Zen. Mais il y a des dieux dans le ciel et le Zen.

Alors, pratiquons Zazen.

Le Zen n'est ni une théorie, ni une philosophie, ni une croyance. Car il ne cherche à expliquer ceci ou cela, ni à guérir de ceci ou de cela. Simplement, il se contente d'être. Le Zen ne proposant rien, il laisse les hommes libres d'agir à leur guise et de renaitre si tel est leur désir.
Comme la terre fertile qui reçoit une graine prête à germer.
Comme l'océan qui accueille une goutte d'eau venue du ciel.

Pratiquer Zazen, c'est se comporter comme cette graine prête à germer ou comme cette goutte d'eau tombée du ciel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont un espace de discussion et d’échanges. Il est demandé de respecter certaines règles de base comme la politesse et la courtoisie dans ces échanges. Les commentaires sont laissés libres et n’engagent que ceux qui les formulent. Toutefois, l’association Zen de Brive se réserve le droit de supprimer des messages dont la gravité des propos ou la fréquence de perturbation nuirait de façon systématique