lundi 1 mai 2017

Donner au Dharma...

.... c’est l’aide la plus haute que l’on puisse apporter au monde. 
On peut donner aux pauvres, on peut aider les personnes âgées, on peut faire de l’humanitaire, on peut militer pour de bonnes causes, c’est très bien. 

Mais donner au Dharma est l’aide la plus haute car le Dharma redistribue à toutes les existences comme une pluie bienfaisante… Ce n’est pas moi qui choisis qui je vais aider.

On peut aider une personne, on peut en aider dix, on peut en aider cent, mais le Dharma aide toutes les existences. 

Cela se réalise à travers notre pratique. Une personne qui pratique aide toutes les existences inconsciemment et naturellement, sans ego. 

Lorsque vous faites zazen, lorsque vous allez au dojo, lorsque vous allez en sesshin, lorsque vous accomplissez de tout cœur votre responsabilité, alors sans le savoir, vous aidez toutes les existences.

Notre pratique, c’est la pratique du boddhisatva — celui qui a compris au plus profond de lui qu’on ne se sauve pas tout seul, qu’on n’est pas séparé des autres, celui qui donne son temps et son énergie à cette pratique car il sait que s’éveiller et aider les autres à s’éveiller, c’est donner à cette vie sa dimension la plus haute.

Enseignement donné au Centre Zen de Limoges.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont un espace de discussion et d’échanges. Il est demandé de respecter certaines règles de base comme la politesse et la courtoisie dans ces échanges. Les commentaires sont laissés libres et n’engagent que ceux qui les formulent. Toutefois, l’association Zen de Brive se réserve le droit de supprimer des messages dont la gravité des propos ou la fréquence de perturbation nuirait de façon systématique