dimanche 10 juillet 2016

Calendrier été 2016

Pratique de zazen à Brive en juillet et août 2016  :

La pratique continue cet été au dojo de Brive mais avec des horaires "concentrés" sur deux jours au lieu de quatre.

Nous retrouverons nos horaires habituels en septembre.



HORAIRES d'été du 11 juillet au 28 août:

Attention : 

Fermeture du dojo du samedi 13 au dimanche 21 août inclus, durant le camp d'été à Kanshoji.

Pour tous les autres semaines de cet été -->


- chaque Jeudi : de 19h30 à 20h45.

- chaque Samedi :  de 9h30 à 10h45

(Image : Yasutoki Shibazaki DR)



"Réaliser Genjôkôan" (commentaires de Shôhaku Okumura Roshi):

Lorsque nous abandonnons la pensée, le sujet et l'objet ne sont qu'un. Il n'y a personne pour évaluer et rien pour recevoir l'évaluation. A ce moment-là, seule la manifestation de la réalité existe et la manifester inclut nos illusions. Lorsque nous sommes assis, nous tenant droit, gardant les yeux ouverts, respirant par le nez et lâchant les pensées, la réalité se manifeste. Voilà Genjôkôan.

Par contre, dans notre vie quotidienne, nous ne pouvons pas simplement abandonner la pensée de cette manière: afin de vivre, il nous faut faire des choix en nous servant de nos cartes conceptuelles incomplètes du monde. Et pour pouvoir choisir, nous devons distinguer entre le positif et le négatif. Pourtant, la pratique de zazen peut nous aider à comprendre que nos images du monde et nos valeurs sont biaisées et incomplètes. Le comprendre nous permet d'être flexible. Etre flexible signifie que nous pouvons écouter les opinions des autres tout en sachant que leurs préjugés sont simplement différents de nôtres, selon les circonstances et conditions de leurs vies. Lorsque nous pratiquons ainsi, nos points de vue s'élargissent et il nous est plus facile de nous harmoniser avec autrui. 



En étudiant continuellement la nature de la réalité du Dharma dans son sens universel, et en nous éveillant à nos propres préjugés, nous continuons d’œuvrer pour corriger nos vues faussées.
Voilà comment abandonner la pensée pendant zazen guide la pratique dans la vie quotidienne.


Découverte de la pratique : Il est possible de débuter à tout moment de l'année. Une prise de rendez-vous est nécessaire au préalable, merci de nous contacter par mail : dojo.zen.brive@gmail.com ou par téléphone 09.61.48.15.89, afin de prévoir de vous accueillir 30 minutes avant la séance pour des explications sur la pratique et le comportement dans le dojo. Habillez vous d'une tenue confortable (de préférence de couleur neutre) vous permettant de croiser les jambes et de respirer aisément. Le zafu (coussin) et le zafuton (tapis) sont prêtés ; la première séance est gratuite et sans engagement.


Tarifs 2016 : cotisation "de base" 25 €/mois; cotisation "soutien" 35 € par mois

ou 5 €/séance, tarif à la séance accessible durant les 3 premiers mois de pratique, puis cotisation au mois, sauf pour les personnes ne venant pas régulièrement pour lesquelles la cotisation à la séance reste possible au tarif de 7 €.

Tarif mensuel réduit à 15 €, sur simple demande, pour les bénéficiaires des minimas sociaux.

Adresse : 22 rue de Turenne 19 100 Brive. Rue à droite de l'église Saint Sernin. Parking dans les rues adjacentes, ou toujours au parking Thiers, gratuit le samedi matin, à 300 mètres.



Au monastère de Kanshoji cet été



Session d'été à la Gendronnière du 19 au 27 juillet, 
dirigée par Taiun Jean-Pierre Faure.

Semaine samu du 6 au 11 août au monastère de Kanshoji.

Camp d'été au monastère de Kanshoji du 13 au 21 août, dirigé par Taiun Jean-Pierre Faure.  

Covoiturage possible depuis Brive, renseignez vous au dojo.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont un espace de discussion et d’échanges. Il est demandé de respecter certaines règles de base comme la politesse et la courtoisie dans ces échanges. Les commentaires sont laissés libres et n’engagent que ceux qui les formulent. Toutefois, l’association Zen de Brive se réserve le droit de supprimer des messages dont la gravité des propos ou la fréquence de perturbation nuirait de façon systématique