dimanche 27 mars 2011

Appel à dons pour les victimes du séisme au Japon

Nous relayons, ci dessous l'appel à dons de l'AZI en faveur des victimes du séisme au Japon. Vous pouvez utiliser le lien ci-joint, pour vous connecter au site de l'AZI sur lequel vous pourrez télécharger le courrier permettant de faire un don:  http://www.zen-azi.org/node/969

Vous pouvez également faire vos dons par l'intermédiaire de l'AZK et lire l'appel aux dons de Taiun J-P Faure par le lien ci-dessous: http://www.kanshoji.org/2011/04/recolte-de-dons-pour-le-japon/

 
Chers amis,

Nous sommes tous bouleversés par les événements tragiques survenus au Japon depuis le vendredi 11 mars, avec le tremblement de terre suivi du tsunami et des problèmes de la centrale nucléaire de Fukushima. Beaucoup d'entre nous souhaitent manifester leur soutien au peuple japonais.
Le Centre Européen du Bouddhisme Sôtô Zen à Paris, représentant de l'Ecole Sôtô en Europe, organise à cette fin une collecte de fonds qui servira à l'aide aux populations sinistrées et à la réparation des dégâts occasionnés par cette catastrophe.
Nous vous joignons le courrier du Centre Européen qui présente cette initiative et contient les indications pour faire un don, par virement ou par chèque à l'adresse du Centre indiquée en en-tête du courrier.
Nous vous remercions par avance de votre générosité, de faire circuler cette lettre au plus grand nombre et de l'afficher dans votre dojo.

Nous vous informons également que des cérémonies sont organisées à la grande Pagode de Vincennes le samedi 19 mars à 11 h pour la communauté japonaise de Paris, et le dimanche 27 mars à 15 h à l'initiative de l'Union Bouddhiste de France.


Bien amicalement

Raphaël Dôkô Triet
Président de l'association Zen Internationale




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont un espace de discussion et d’échanges. Il est demandé de respecter certaines règles de base comme la politesse et la courtoisie dans ces échanges. Les commentaires sont laissés libres et n’engagent que ceux qui les formulent. Toutefois, l’association Zen de Brive se réserve le droit de supprimer des messages dont la gravité des propos ou la fréquence de perturbation nuirait de façon systématique