jeudi 24 février 2011

Zen et exaltation

Le zen n'est pas une sorte d'exaltation, c'est la concentration sur notre routine quotidienne et ordinaire.
Si vous devenez trop affairé, trop exalté, ce n'est pas bon. De jour en jour, d'année en année, nous devenons généralement de plus en plus affairés, surtout dans notre monde moderne. Si longtemps après, nous revenons dans des lieux familiers du passé, nous sommes étonnés du changement. C'est inévitable. Cependant, si votre esprit est calme et constant, vous resterez hors du monde bruyant même en y étant plongé. Plongé dans le bruit et le changement, votre esprit sera stable et tranquille.

Certains commencent à pratiquer le zen par simple curiosité et ne parviennent qu'à s'affairer davantage. Si vous essayez de faire zazen une fois par semaine, cela vous occupera assez. Ne vous intéressez pas trop au zen. Persévérez simplement dans votre pratique ordinaire, calme, et votre caractère se formera.

Former un caractère, c'est comme faire du pain :
il faut mélanger peu à peu, chaque dose en son temps, à température modérée. Vous vous connaissez assez bien vous-même et vous savez quelle température vous est nécessaire. Vous savez exactement ce qu'il vous faut. Mais si vous vous exaltez trop, vous oublierez quelle est pour vous la bonne température et vous perdrez votre voie. C'est très dangereux.

Notre pratique dénuée d'exaltation peut sembler très négative, il n'en est rien. C'est une manière sage et efficace de travailler sur nous-mêmes.

Esprit zen, esprit neuf de Shunryu Suzuki

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont un espace de discussion et d’échanges. Il est demandé de respecter certaines règles de base comme la politesse et la courtoisie dans ces échanges. Les commentaires sont laissés libres et n’engagent que ceux qui les formulent. Toutefois, l’association Zen de Brive se réserve le droit de supprimer des messages dont la gravité des propos ou la fréquence de perturbation nuirait de façon systématique