mercredi 29 décembre 2010

Comme un poisson dans l'eau...

Que fait-on pendant la méditation ? on observe le moment présent. Les pensées des actes passés ou futurs défilent, il faut veiller à tenir le gouvernail de l'instant présent.
Mais à quoi ça sert ? Dans un premier temps, à ne plus se faire manipuler par ses pensées, devenir plutôt un spectateur pour cesser d'être l'acteur de ses émotions.
Dans un deuxième temps... c'est tout.
Si on commence à avoir un but précis (comme une idée derrière la tête...), on quitte l'instant présent et on se projette à nouveau sur l'écran noir de nos désirs. Et là, on constate que l'on vient de cesser de méditer...
Plus vous méditerez, plus vous irez vers la clarté de l'esprit.
Méditer, dans notre culture, véhicule l'idée d'un état qui serait plutôt passif. Or, l'action de méditer est bien loin d'être passive, cela demande un effort constant.
Swâmiji a écrit "intérieurement, soyez activement passif, extérieurement, soyez passivement actif".
On pourrait également employer le mot de concentration. Je ne peux pas employer le mot de "recueillement" car il est connoté religieusement. Pourtant, il me plaît bien ce mot, se re-cueillir ou comment aller à la pêche de son être profond, ce gros poisson à attraper !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont un espace de discussion et d’échanges. Il est demandé de respecter certaines règles de base comme la politesse et la courtoisie dans ces échanges. Les commentaires sont laissés libres et n’engagent que ceux qui les formulent. Toutefois, l’association Zen de Brive se réserve le droit de supprimer des messages dont la gravité des propos ou la fréquence de perturbation nuirait de façon systématique