samedi 18 septembre 2010

Qu’est-ce que le Zen?

Le secret du Zen consiste à s’asseoir, simplement, sans but ni esprit de profit, dans une posture de grande concentration. Cette assise désintéressée est appelée za-zen, za signifiant s’asseoir, et zen méditation, concentration. L’enseignement de la posture, qui est la transmission de l’essence du Zen, a lieu dans un dojo (lieu de la pratique de la voie). Il est le fait d’un maître, initié traditionnellement, dans la lignée des patriarches et du Bouddha. La pratique du za-zen est d’une grande efficacité pour la santé du corps et de l’esprit, qu’elle achemine vers leur condition normale.
Le Zen ne peut être enfermé dans un concept, ni rendu par la pensée, il demande à être pratiqué; c’est, essentiellement, une expérience. L’intelligence n’est pas sous-estimée, seulement on recherche une plus haute dimension de la conscience ne stagnant pas sur une vision unilatérale des êtres et des choses… Il s’agit de réaliser, par la pratique, le dépassement de toutes les contradictions, de toutes les formes de pensée.
L’expression philosophique du bouddhisme Zen n’a donc rien d’un système de pensée contraignant et rigide, c’est la transmission de concepts, forgés par une expérience millénaire et toujours neuve à la fois, celle de l’éveil…

Ici est maintenant (est une) notion clef; l’important est le présent. La plupart d’entre nous avons tendance à penser anxieusement au passé ou à l’avenir, au lieu d’être complètement attentifs à nos actes, paroles et pensées du moment. Il convient d’être complètement présent dans chaque geste: se concentrer ici et maintenant, telle est la leçon du Zen...

A suivre.

Extrait de Taisen Deshimaru: La pratique du Zen / Albin Michel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont un espace de discussion et d’échanges. Il est demandé de respecter certaines règles de base comme la politesse et la courtoisie dans ces échanges. Les commentaires sont laissés libres et n’engagent que ceux qui les formulent. Toutefois, l’association Zen de Brive se réserve le droit de supprimer des messages dont la gravité des propos ou la fréquence de perturbation nuirait de façon systématique